Ukraine: Un «liquidateur» de Tchernobyl, en grève de la faim, décède

Un "liquidateur" de la centrale de Tchernobyl qui observait une grève de la faim est mort après l'évacuation du campement de protestataires par la police ukrainienne, ont annoncé ce lundi leur porte-parole et les services d'urgence.

Une trentaine de survivants de l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl protestaient depuis deux semaines à Donetsk (est) contre la réduction de leurs pensions, attribuées par l'Etat pour leur participation à la lutte contre la catastrophe de 1986.

Après une décision judiciaire, la police a évacué dimanche soir la tente fournie par le ministère des Situations d'urgence, a raconté le leader du mouvement, Nikolaï Gontcharov.

"Acte de terrorisme" pour la police !

Un homme de 70 ans, Guennadi Konopliov, est mort dans l'ambulance qui l'évacuait. "L'attaque de la police contre le campement était un acte de terrorisme", a dit Gontcharov.

Selon les services d'urgence, Konopliov s'était plaint ces derniers jours de douleurs à la poitrine mais avait refusé de se faire hospitaliser. L'affaire pourrait nuire à la popularité du président Viktor Ianoukovitch, dont Donestk est la ville natale et le fief électoral.

La réforme du système de pensions est imposée au gouvernement ukrainien par le Fonds monétaire international, en échange d'un programme d'aide de 15 milliards de dollars (11,3 milliards d'euros).

Les "liquidateurs" de Tchernobyl sont un groupe de pression important en Ukraine et organisent régulièrement des manifestations devant le Parlement à Kiev.

Sources : Reuters


 

Vous ne pouvez pas envoyer un commentaire