ASTRID

 

ASTRID et le GIF, ou

le mythe de Superphénix

 

 

Vital Michalon a payé de sa vie son opposition au projet de la centrale de Creys-Malville, en vain. Superphénix, premier surgénérateur français fût déclaré « en service » pendant 9 ans mais ne fonctionna effectivement que pendant 10 mois tant ses pannes graves et répétitives le paralysèrent. Le rêve théorique tourne au cauchemar pour les ingénieurs, les ministres des finances et tous les citoyens conscients.

En 1997 la décision de fermeture et de démantèlement fût prise.

-Mort de Superphénix ? - Que nenni, le monstre renaît de ses cendres !

En 2001 dix états nucléarisés plus EURATOM se regroupent dans le GIF : Forum International pour la Génération 4. En 2006 la Russie et la Chine les rejoignent. Le puissant lobby nucléaire international travaille au projet des réacteurs du futur qui devraient fonctionner   au plutonium.

Dans ce cadre la France a choisi la filière à refroidissement au sodium liquide dont elle possède la triste expérience acquise avec Superphénix et déroule son projet ASTRID (Advanced Sodium Technological Réactor for Industrial Demonstration).

Le sodium possède les propriétés de brûler facilement à l'air dès 115°C et de décomposer l'eau en libérant son hydrogène qui peut exploser avec l'oxygène de l'air. Il fond à 98°C et il est porté à 500°C dans le coeur du réacteur. En cas de fuite, il s'enflamme spontanément à l'air libre. Ces caractéristiques, ajoutées aux dangers propres du plutonium, rendent le projet incompatible avec la sûreté la plus élémentaire.

Le programme ASTRID affronte en ce moment la phase de décision politique. Les opposants à ce projet doivent se manifester maintenant pour demander son arrêt tout comme la sortie du nucléaire classique civil et militaire.


Le projet Astrid est un quitte ou double pour le lobby nucléaire, mais aussi pour nous.

Le nucléaire est un verrou qui bloque radicalement toute évolution de la société : nous devons mobiliser toutes nos forces pour faire reculer la forme ultime de cette calamité.

Contre ASTRID, ITER, EPR, et les bombes, il faut livrer combat pour préserver la flore, la faune et l'humanité. Vital Michalon n'est pas mort pour rien.

Vous ne pouvez pas envoyer un commentaire